AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 les Péchés du Père

| Mer 4 Oct - 19:46

Gabriel Harper


       

     

Gabriel Harper

« Video meliora proboque, deteriora sequor. »

       
 
Quartier
EST

“id
en
tité

Surnom : Quiet
âge : 27 ans
genre : Féminin
orientation : Par là =>
métier : Bounty Hunter
origines : Père/Mère Américain, née à Mayaku.




Téméraire • Mystérieuse •  Sauvage • Froide • Calme • Décidée • Charismatique • Combattante • Dominante • Manipulatrice • Peu scrupuleuse • Secrète • Solitaire • Impitoyable • Observatrice • Obstinée • Lunatique • Vindicative • Instinctive • Jalouse • Possessive • Rancunière au possible • Tentatrice • Réservée • Tête brûlée • Empathique • Stratégique • Arrogante • Libre • Sanguine • Fidèle à ses heures • Polite as Fuck quand elle trouve cela utile • Elle trouve cela rarement utile • Pet Lover • N'aime pas le café •

L’œil mal aguerri jugera Gabriel comme la première des connasses.
Son humour moqueur et sa trop grande franchise lui attirent pas mal d'ennuis, mais son ton suave et sa voix mélodieuse savent amadouer les fauves. Sagesse, patience et calme sont rois derrière ce masque de provocation. Réfléchie, méthodique, son don pour l'observation lui confère une capacité d'analyse remarquable. Le pensionnat possède là un atout appréciable. Adepte du go. Enfant, elle déplaçait déjà les pierres sur le goban de son père; sa façon de réfléchir s'en ressent, une vingtaine d'années plus tard. Le plaisir qu'elle confère à l'intrigue et aux machinations, lui valent des regards soupçonneux, qui redoublent quand on sait qu'elle excelle dans l'art de se servir des autres. Et si le parfum du pouvoir peut lui ravir les narines, elle est et restera toujours à ses propres principes. Elle attise mieux que quiconque la colère, qui ne lui est pourtant pas familière. Maniaque concernant ses plans, elle peut s'emporter si on ne les applique pas à la règle; ses accès de fureur restent rares. Gabriel reçoit bien difficilement des ordres, alors qu'elle les donnes sans aucun problème. Personnage charismatique, elle ferait un Leader parfait si elle ne tenait pas autant à sa vie. Rester à l'arrière pour vaincre - sans devoir prendre de décisions hâtives alors que son sang bouillonne d'adrénaline - Elle va parfaitement. N'allons pas dire qu'elle a peur du combat, ce n'est pas le cas. Elle se débrouille merveilleusement bien avec un Hanbō. Elle préfère simplement pouvoir réfléchir au calme, sans que l'on brandisse quoi que ce soit sur elle, bien que son cerveau soit capable d'élaborer des plans aussi farfelus qu'efficaces en un temps record.

Avec brio elle s'immiscera dans votre esprit ; car si il y a bien un domaine ou elle excelle, c'est dans l'art de se servir des autres. A ce sujet il n'y a qu'une chose à savoir : Elle obtient ce qu'elle veut, comme elle veut, quand elle veut.
Elle a un don, elle sait ce que vous aimez. Et cette information - comme tout ce qui entre en sa possession - est utilisée ... Souvent à outrage.

Réfléchie, on notera tout de même un goût prononcé pour le danger et la luxure.

Jalouse et terriblement possessive, elle fait partie du genre de personne dont il vaut mieux éviter de s'attirer les foudres, car au panthéon de ses défauts, la Rancune occupe une place de choix. Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour vous traîner dans la boue et faire de votre vie un enfer, même si cela doit la détruire. Il n'y aura aucun éclat de voix, aucun masque de colère figé sur son visage ; simplement quelques regards malveillants soulignés par un sourire amer. Du moins, c'est tout ce que vous verrez dans un premier temps. Sa colère est à l'image de l'iceberg, dissimulée. Jamais vous ne verrez les véritables tempêtes qu'elle aura levée pour assouvir sa vengeance. Ce que vous lui avez infligé, elle vous le rendra au quintuple. Et alors même que vous vous rendrez compte de ce que vous avez provoqué, il sera trop tard.

Dotée de capacités intellectuelles admirables; elle est réfléchie, calme, méthodique, et sa grande force se traduit par une cruelle efficacité pour résoudre les problèmes se trouvant sur son chemin. Sa sagesse et sa patience lui confèrent une capacité d'analyse exceptionnelle qui se couplent à un talent certains pour l'observation. Sa lucidité est aussi solide que son sang-froid, la colère lui étant étrangère. Si elle flirte avec elle, personne ne s'en aperçoit. Elle est, et se sait, supérieur aux autres. Son ego n'est pas à négliger. D'où son aversion pour les ordres, surtout lorsqu'ils lui viennent de fanfarons qui restent toute la journée assis devant leur bureau. A l'inverse, donner des ordres lui semble naturel. Elle est née pour dominer, mais ne se vante jamais. Son cerveau est une merveille de l'évolution; il peut s'adapter aux situations les plus désespérées pour la sortir, elle et ses alliés, de situations parfois délicates. Le sens du sacrifice … au même titre que la colère, ça lui est étranger. Adroite, perfectionniste.

Le tout mêlée, à une gestuelle presque féline - assez déroutante, vous l'accorderez -  bercent ses interlocuteurs. Et inéluctablement, ils finissent par s'accrocher à ses doucereuses paroles, comme un nouveau-né s'accroche au sein de sa mère. L'esprit lucide, admirablement équilibré, elle représenterait le diplomate parfait si son cynisme et son humour laconique ne prenait pas aussi souvent le dessus. Un humour grinçant, une rhétorique acerbe, font d'elle une oratrice impitoyable, qui se délecte de l'agonie des proies prises dans sa toile. L'intellect forgé par des centaines et des centaines d'heures passées le nez dans un livre, sa culture n'est pas à remettre en cause non plus. Sun Tzu, Jules César, Napoléon Bonaparte; Gabriel n'est pas devenu une manipulatrice par la magie du saint esprit. Mais ses connaissances ne s'arrêtent pas aux batailles , et aux généraux célèbres qui ont marqué l'histoire de leur sang. Les lettres, la philosophie, la psychologie, tant de pistes captivantes à explorer. Mais elle lit moins qu'elle ne le voudrait, la vie ne lui laissant que très peu de temps libre. Elle expose peu sa sagesse et décoche quelques brèves remarques qui vous prouve que vous n'êtes qu'un enfant. - Ou son jouet - Tout dépendra de la situation. L'opposant cède à la rage, et le regrette amèrement

“car
act
ère


“phy
si
que

La peau blanche, un grand sourire franc, un air pour le moins enjoué contrastant avec sa froideur les traits de son visage donnant un air presque enfantin pour la plupart du temps, avec deux grands yeux cyan expressifs, un petit nez légèrement retroussé mais tout de même démarqué et de belles lèvres pleines lui conférant à elles seules une grande féminité. Le tout joliment ornée d'une chevelure jais aux reflets feu qui viennent doucement lui caresser la nuque

Gabriel à une silhouette pour le moins particulière d'une taille moyenne et élancée, avec des courbes joliment dessinée et la fermeté d'un corps d'une jeune adulte, une poitrine naturellement opulente contraste avec sa morphologie, mais celle-ci est très souvent compressée par des bandelettes afin d'être le moins encombrante possible.

La jeune ne fait pas réellement contraste au sein de ses congénères. Si ce n'est qu'elle compense la force qu'elle ne possède pas par une endurance, un agilité ainsi qu'une souplesse presque animale. Gabriel s'entretient de façon très régulière, Même si la vie lui ne laisse que peu de temps... Aux dernières mesures 1,62 mètres pour un poids approximatif de 51 kilos.


“his
toi
re

Je n'arrive pas à me concentrer aujourd'hui. Cela fait des semaines que ça dure, que je n'arrive presque plus à trouver le sommeil. Des idées viennent germer dans mon esprit alors que je sais qu'un mouvement nouveau est déjà en marche, l’œil omniscient du Nord qui me surveille.. Comment faire pour garder les idées fluides. J'ai trouvé ce vieux journal en cuir dans les affaires de mon père. Cela m'aide grandement d'écrire... De tout marquer sur papier, ça m'oxygène et me permet de sortir tout ça de ma tête.

Comment me suis-je retrouvée ici ? C'est une question que je me pose très souvent, pour ne pas dire en permanence.. C'est d'ailleurs pour cela que je commence l'écriture de ce journal, suivant par ailleurs les traces de mon géniteur. il me faut un endroit ou je peux conserver mes pensées personnelles ainsi que laisser une trace de ma vie autre mon histoire, notre histoire.. Je dois penser à autre chose, je n'ai jamais été une spécialiste pour commencer un texte ou débuter un journal, mais je pense que c'est le moment approprié

Aussi loin que ma mémoire remonte j'ai toujours vécu à Mayaku, là ou les mythes et la religion faisait qu'un avec une technologie le tout mélangé à une société corrompue jusqu'à la moelle, mais combattre le système mis en place n'était pas la solution pour tirer son épingle du jeu, si mon défunt père m'a appris quelque chose c'est bien de ne faire qu'un seul avec celui-ci, l'utiliser pour me mouvoir entre les filets du gouvernement, J'en deviendrais presque nostalgique.. Il me manque. La chaleur de son étreinte lorsque je n'étais encore qu'une enfant. Il était dur avec moi. Il souhaitait me "préparer" au monde extérieur disait-il : Comment savoir si nous contrôlons le système ? Que nous faisons ce que nous voulons et non ce qu'ils veulent qu'on fasse ? Tout cela fait partie du même flou, n'est-ce pas? Juste en dehors de ses murs. C'est l'illusion de choix. La moitié d'entre nous ne peuvent même pas choisir notre propre ... notre câble, gaz, électricité. L'eau que nous buvons, notre assurance santé. Même si nous l'avons fait, cela importerait-il? Vous savez, si notre seule option est de choisir en pepsi et coca cola quelle est la différence? En fait, ne sont-ils pas ... ne sont-ils pas les mêmes? Non, mes... nos choix ont déjà été fait pour nous, il y a longtemps. Voilà pourquoi il est si simple pour moi de passer outre. Si ce n'est quelques rares moment de bonheur, l'on peut dire que ma vie n'a été qu'une préparation à ce que je suis aujourd'hui. Et cela représente l'un des seuls lègue de feu mon géniteur si ce n'est son arme et son propre nom que je porte encore aujourd'hui. Je n'ai pas réellement de but à proprement parler, si ce n'est vivre, ou devrais-je dire survivre ? Usant de mes talents afin d'obtenir les réponses à des questions que je n'ose plus me pauser.

Mon enfance fut.. tourmenté Peu de journées à l'académie suffirent à mes parents pour qu'ils comprennent que ce genre d'éducation ne convenait pas à une jeune fautrice de trouble. Refusant toute autre autorité que celle de ses parents et s'ennuyant cruellement avec les "enfants" de mon âge, mon père prit plaisir à me procurer un enseignement adéquat.
Je fit mes premiers pas dans le monde des arts martiaux avec mon père. Celui-ci tenta de me familiariser avec les bokkens ; médiocres furent les résultats. Il continua tout de même de me pousser sur la voie du sabre et du jet kundo, espérant simplement que sa fille soit, le jour venu, capable de se défendre. Finalement, lors d'une séance d'exercices, Dès les premiers coups, mon père fut surpris de la dextérité que j'avais acquis au fil des mois. Que ce soit avec son bâton dans un dojo, ou sur un goban avec des pierres, je ne cessais de progresser, et ce à une rapidité peu commune. Mes mère était ravit bien qu'absente. Je n'ai jamais compris le métier de mon père, fut une époque je sais qu'il appartenait à l'armée, que celui-ci s'était de prime abord rendu à Mayaku pour rechercher sa sœur. Par la suite je n'ai jamais été au courant de ses activités, éventuellement dans la police ou les forces de l'ordre, il n'a jamais souhaité m'en parler. Peut être pour me protéger ? Je n'en sais rien. Il n'était pas rare qu'il revienne couvert de blessures, une seule fois il m'est arrivée de sortir pour le suivre jusqu'à la bordure du quartier Est. Les secrets impliquent une grande responsabilité tout aussi bien pour ceux qui les gardent que ceux qui les découvrent.

Deux ans plus tard à mes 27 ans, ce fut à mon père de s'absenter, voilà maintenant plus de 3 mois qu'il n'est plus, ou du moins que j'ai perdue sa trace. Ce pauvre salaud arrive encore à me hanter alors qu'il n'est plus là, un jour peut être je découvrirais la vérité concernant sa disparition. Je ne m'arrêterais devant rien pour trouver les réponses à mes questions. Même si je dois en mourir.


Sample Cyber © Zeronisby Graphic Rampancy
| Mer 4 Oct - 22:48

Morgan Marshall

    Bienvenue parmi-nous Gabriel!

    Tu as une plume vraiment très belle. Je ne dois pas être le seul à pouvoir te le dire. C'est très très agréable de te lire. Tu as du potentiel dans l'écriture, c'est indéniable. En ce qui concerne ton personnage, on sent que tu veux explorer plusieurs horizons avec elle que ça soit psychologique et par ses objectifs dans l'histoire que tu as rédigée.

    Quelques points sur son caractère m'ont laissé un peu flou! Ton personnage est décrite comme calme, froid et solitaire, mais tout autant sauvage, charismatique et dominatrice. Je pense que tu devrais trancher entre ces types comportementales pour aller dans un et même sens avec plus de précisions. Pour exemple, j'aime l'idée pour l'Est qu'elle soit le profil d'une nana bien vivante, dominatrice, qui n'a que faire de la morale, qui est raisonné et qui impose ces décisions parce qu'elle est prétentieuse par l'audace. Je ne sais pas si en ces mots, c'est bien décrire Gabriel qui est ton personnage ; je cherche à t'indiquer un moyen de rebondir sur tes écrits et de les approfondir. ~

    Tu as une petite tendance à magnifier ton personnage pour le mettre en valeur. Je te cite quelques mots/phrases : 'exceller' 'parfaitement' 'Elle a un don, elle sait ce que vous aimez'. Je te préconise de mettre moins en avant ça, et peut-être apporter quelques défauts qui peuvent autant la rendre charmante. Un défaut n'étant pas fatalement négatif. 0/

    Plus généralement j'ai une sensible impression d'un univers robotique, informatique, futuriste autour de ton personnage. À moins que ça ne soit pas le cas, seulement ton avatar qui m'induit en erreur? Je rappelle à titre indicatif que Mayaku est un RPG contemporain qui se déroule à notre époque. (:

    Ton histoire est joliment écrite. J'aime ce suspens avec la sœur de ton personnage. Tu pourras d'ailleurs la proposer en prédéfini! Une fonctionnalité que @Christal Marshall avait pensé et qu'on doit concrétiser! (;

    Tu es presque validée. J'aimerai seulement bien comprendre ton personnage. Avoir un caractère bien canaliser qui pourra, bien évidemment, être changeant au gré des RPs.

    N'hésite pas à me répondre, j'espère t'avoir apporté de l'aide dans la construction de ton personnage!

    Au plaisir de te lire Gab'



sick
@morden
| Mer 4 Oct - 23:25

Gabriel Harper

Tout d'abord, un grand merci pour cet avalanche de compliments, c'est toujours un plaisir d'entendre des critiques au niveau de son écriture.

Concernant son caractère, j'ai commencé par la décrire comme étant quelqu'un de taciturne [Ceci annonçant alors trouble de l'humeur / de personnalité en l'occurence le personnage est présenté à l'instar de ses écrits comme indécis sur presque tout, un moment sera certaine d'une chose tandis qu'à la ligne suivante elle sera indécise au possible et se remettra en question. Son caractère est légèrement chaotique en soit et variable au possible, mais je souhaitais tout de même en définir les limites. Tantôt elle pourrait se trouver froide tandis qu'à un autre elle pourra être enjoué ( même si ce dernier risque d'être un peu compliqué ( sauf si elle tombe nez à nez avec un chaton il est possible qu'elle ai un moment de tendresse, voir de nostalgie )

Après oui, le fait de magnifier le personnage est volontaire dans son caractère, cela fait écho au fait qu'elle se pense au dessus des autres, elle a été élevée avec cette idée en tête. Cela la poussant à se dépasser constamment tout en boostant sa confiance en soit, il n'empêche que derrière il se trouve que la jeune femme est solitaire de nature ( j'irais presque jusqu'à dire que cela frôle la misanthropie ), indécise au possible avec un passif lourd,  le tout en étant réservée et hautaine.. afin de pallier à l'abandon de sa mère qui l'a visiblement abandonnée ? C'est déjà quelques défauts bien taillés, mais je peux en rajouter si cela manque d'après toi.

Après concernant l'univers robotique, je sais parfaitement que Mayaku est un univers contemporain réaliste. ( Bien qu'il est vrai qu'au visuel de l'avatar, l'on pourrait penser que je m'attends à un univers totalement cyberpunk. Mais je sais parfaitement dans quoi je mets les pieds. :3
| Jeu 5 Oct - 13:08

Yumi Shinogaï

Bonjour et bienvenue à toi Harper !

Je pense que Morgan t'auras tout dit, mais je tiens à le dire moi-même, ton écriture est fluide, belle et j'ai hâte de voir ton personnage évoluer ici. Rien de plus, rien de moins, si tu as des questions, nous sommes là.



Ͽ naugh

ty

|

Contenu sponsorisé


Coups de coeur ♥