Mayaku :: Personnages :: Développement :: Relations

Morgan Dreiden Marshall

Sam 20 Mai - 14:51
— Morden
I defended you once, but not sure I'll do it again.

Morgan Dreiden Marshall


CREATIF — Inspiré par l’angleterre, ses mouvements décadants et ses multiples relations faites à Mayaku, la réalité de Morgan en a créé sa vision créative.

NIHILIST — Il condamne l’existence pour le chaos. Influencé par la philosophie du nihilisme, Morgan s’en amourache pour ouvrir sa voie et trouver les ressources nécessaire à son développement personnel.

ENDOCTRINEUR — Morgan est intelligent et cultivé, avec une apétence pour enseigner. Il a une approche du monde qui séduit et il ne manque aucune occasion pour faire adhérer à cette perception.

JUNKIE — Il a une accoutumance aux rails de coke qui, si privé, l’amène progressivement à la démance. Son air désillusionné, lassé et endormie viennent d’ailleurs de là.

CHARISMATIQUE — Son tempérament, attitude, actes et discours font que Morgan plaît. Il a l’art de séduire et influencé les personnes vers sa vision qu’il s’est lui-même construit. Et il le sait.

Morgan Marshall

Morgan Marshall
Sam 20 Juil - 13:44

pray the end





yumi say's
On se connaît depuis nos années d’études. Depuis ce temps-là, on traine ensemble pour se tirer mutuellement vers le bas. Chat pour chat, on défend nos convictions et terrains comme personne n’oseraient le faire à Mayaku. On se haït pour mieux s’apprécier, on veille sur l’un et l’autre dans l’ignorance et le désintérêt. Au fond, Yumi et moi, on est de grands enfants restés à l’ère adolescente. Yumi, elle sait très bien que la drogue est un sacré point d’intérêt dans notre relation et elle serait capable de tout foutre en l’air, par caprice, c’t’une merdeuse.






phym say's
En traînant à l’Est, j’ai pu mettre un nom sur celle qu’on appelle ‘La Souris’. En train de graffer sur un pan de mur, parler de The Dawn avec elle m’a fait concrétiser sa représentation iconique à mon bras. Il a suffit d’un roulé. Ces feuilles de Ginkos sont devenus mon adage et Phym’ se passionne à endoctriner les Mayakoïtes de ce même tattoo. Ensemble, c’est fraternel. Phym’, elle n’accepterait pas qu’une autre personne me tattoo et pierce, je suis sa muse.






vaska say's
Entre Russe et Anglais, on passe la plupart de notre temps a être def’. J’en ai presque fait de l’appart de Vaska mon refuge pour y passer plusieurs nuits. Entre bouteilles de lait, rails et la jukebox qui crache du son . . . On aime se retrouver aux technivals ensemble pour reproduire le même schéma. Depuis quelques mois il semble plus distant. Son discours est plus ferme, il passe son temps à me retenir sur ce que je veux complètement foutre en l’air. Il veut que je réalise la réalité du monde, la réalité du Japon, la réalité de Mayaku. Hho, qui s’en préoccupe?







jodi say's
???. Il me traque. Ce qu’il veut, c’est faire de moi son quatre heure. Je n’sais pas. Il cherche à me meurtrir avec l’envie malsaine de m’attirer vers la voie de l’assassinat. Il a quelque chose d’inspirant. Ça m’éveille a des intentions bien sombres que je croyais enterrées. Hayden est psychologiquement atteint et cette richesse scientifique m’apporte de la matière lorsque je taff sur mes dossiers juridiques. Qu’est-ce qu’il faut dire de plus? C’bien assez weird comme ça.







molly say's
Nos convictions aux antipodes. Je n’sais pas c’qu’elle m’veut, véritablement, quand elle m’envoie des messages privés sur Insta a des heures inespérées. Molly, elle est juste inacessible, charismatique et sexy. Sans que je ne m’en rende compte, c’est ce qui m’a rendu amoureux. Elle le sait. Elle en joue. Je la suis là-dedans, qu’importe la merde dans laquelle elle veut m’emmener. Ensemble on endoctrine les jeunes Mayakoïtes par la pieuvre que représente les réseaux sociaux et on encule la politique en place. On fait avancer Mayaku sur des horizons où nos visions de destruction-construction s’unissent. Eh, j’n’sais pas, je l’aime.







tink say's
A califourchon sur moi derrière la scène où se trouvait notre défilé de mode, Willow s’était amusée à me dessiner Tinkerbell sur la pomette. Ça lui aura vallut son surnom, Tinkerbell. J’adore défilé à ses côtés dans plusieurs pays du monde, ça a renforcé notre amitié. Aujourd’hui j’suis quasi tout l’temps fourré avec elle pour exposer The Dawn. Elle est ma make-up artiste et se plaît à propager ses talents à ceux contaminé par The Dawn






akane say's
Akane et moi, c’est clairement plus qu’une histoire d’amour. Elle passe son temps à me mordre l’épaule, me taper derrière la nuque et à me chercher les noises pour maintenir mon attention. On a du sortir ensemble - plusieurs fois même - sans vraiment de lendemain, mais l’un comme l’autre on s’en fiche pas mal. Clairement, on fait les 400 coups. On est toujours là pour foutre le bordel et notre longueur d’onde est telle qu’on sait d’avance les pensées et actes de l’autre. Sa musique, elle la compose majoritairement pour ma marque et il arrive qu’elle me kidnappe des nuits entières juste pour bosser sur ces mixtes. Autrement dit, couvrez-vous de nous voir ensemble, parce qu’on est insupportable.






jodi say's
Quand j’ai rencontré Jodi, j’étais déf’ et quand j’en suis venu à lui parler de The Dawn, c’était foutu. Elle connait mon corps mieux que personne. Elle saurait mieux que quiconque définir ma vision à travers la mode et me faire incarner ma propre marque. Jodi, c’est par une relation presque fraternelle qu’on s’est attaché et elle me paie très cher dans le milieu de la mode pour m’avoir rien qu’a elle. Avec Jodi et Tinkerbell, on traîne trop souvent ensemble pour ma tignasse rose, le street wear que je porte et le make-up weird as fuck sur mon visage. Ensemble, tout parait irréel.






enver say's
Christal? Une diva insuportable. Elle passe le plus clair de son temps à m’ignorer. Elle se plaît à me rappeler qu’elle me déteste autant que la pluie. Sa manière a elle de démontrer son brin d’affection pour son frère. Well. À vrai parler, on est les mêmes ; tout aussi intellectuels pédant, nihilistes que charismatiques. Elle traîne tout autant dans des histoires weird et ses relations se croisent souvent avec les miennes. C’est a elle que je dois l’illustration des feuilles de Ginko, symbolique de The Dawn. On est inséparable et notre mantra c’est le néant.





drugs
@morden

Morgan Marshall

Morgan Marshall