Mayaku :: Mayaku :: District Nord :: Résidence Yakishimachi

Spring cleaning _ Mendax

Ven 8 Mar - 17:36
Détruis-moiNe me négliges-pas.


Vous pourrez alors : cracher, détruire, voler. . . Me saccager


Les limites du réels se dérobent ce soir. Un jardin d’épouvante dans une cacophonie sanglante. Une corde invisible autour du cou, une épée de Damoclès au d’ssus du crâne. Les pupilles dansantes et la voix perçante. Des grognements mais aussi des murmures. Des mots aux connotations douces et des jurons aux sens variables.
Prise d’une tornade émotionnelle et d’un vide incommensurable. Là, la main sur la poitrine, à soutenir un cœur déjà brisé par toute une vie de malheur. Oscillant d’un état de torpeur à celui d’terreur, glissant de gauche à droite, le corps damné de chagrin. J’arrive à mon domicile, poussant la porte sans conviction visible. Un miroir que je croise m’hurle mon état déplorable mais, je n’en fais rien. Tournant quelques secondes en rond, réalisant une fois de plus ce qui venait de ce passer. J’allais réaliser pendant longtemps, plusieurs jours, plusieurs mois. . . Criant soudainement et balayant sans ménagement les vases de porcelaines entreposés sur le buffet du salon. La grandes baie vitrés nous renvoies la lumière de la lune moqueuse ; une ambiance intimiste, placé sous le symbole de la folie.
Deux chatons accourent par la porte d’entrée et s’échappent de ma folie. Au revoir Kuro, au revoir Hoshi. Un soudain mépris de ma personne, un soudain relent. Je ne cherche plus à me contenir et mes genoux cèdent sous le poids de la culpabilité ; je chiale. Paniqué de la tête au pied, chagrin illustré de mes milles larmes. J’hurle, hurle, aboie à l’univers mon mépris et ma connerie. Hurle. . .


_ Pourquoi pas moi ? Pourquoi pas eux ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? . . .


Et ça continue car, le mal n’est pas fini. Folie qui démange chaque membres et bave enragé. J’attrape en continuant mon non sens un bout de porcelaine et l’approche de mon ventre. Une envie débordante d’en finir, une envie de disparaître et foutre en l’air tout ce qui avait été fait jusqu’à présent. Le clan ? Il tombera à l’eau. Ma vie ? Elle n’a plus aucun sens ni aucun but. La lèvres mordu à sang pour retenir le flot de connerie, des plaintes venant du fond de ma gorge. Je n’en peux plus, je ne veux plus. . .



Ͽ Dark

Hime '

Yumi Shinogaï

Yumi Shinogaï