AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Dream Team · Guide · Univers · Animation · Demande de RP · RP libres
  • ❝ Le salon de thé au Sud a du fermer ses portes pour problème sanitaire. Des rats ont été trouvé lors d'une visite des services d'hygiènes. Même si ils le ré-ouvrent après cela plus personne ne voudra venir dans ces locaux ... ❞
  • ❝ Morgan Marshall a invité tout Mayaku pour une fête grandiose que l'on dit portée sur le luxe et l'excès. Est-ce que vous en ferez partie ? ❞
  • ❝ Hanka essaye d'apprendre le Russe avec Vaska, mais c'est pas encore ça. ❞
  • ❝ Hayden aurait mangé sa petite amie avant de s'en prendre à une autre jeune femme. Irait-il jusqu'à vous pour assouvir son anthropophagie? ❞
  • ❝ Myra semblerait avoir affaire avec la Confrérie qui rôde à Mayaku pour une histoire de vengeance. ❞
DREAMTEAM
04
Prédef.
bienvenue à Mayaku !

26
juin
MAYAKU FÊTE SES 7 ANS!!
22
juin
/patpat-welcome à Kim notre portuguais D'AMOUR!
19
juin
La Maire de Mayaku is back! UNDYNE ON T'AIME.
 

Préambule

 

17

M

12

S

Univers

Vos premiers pas sur les vieilles dalles irrégulières de Mayaku. Votre valise à roulettes qui se prend dans le moindre interstice, dans vos pieds, dans vos lacets. La route a été longue et fatigante, mais courage, juste quelques pas, et vous y serez. N'hésitez pas à demander votre chemin, il y a bien des histoires à raconter sur Mayaku.
Display of Artwork Policy
Lun 18 Déc - 10:43
Mayaku Voir le dernier message
avatar
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

133

M

19

S

Immersion

Les vieux sages pourront vous en raconter des histoires, remplies de joie, d'excitation, de mélancolie. Ils les ont toutes gardées dans un coin de leur cœur, à l'abri des méandres de leur mémoire. Les jeunes eux les ont immortalisées en ligne, les partageant avec entrain à la face du monde. Des cris, des pleurs, des rires, de l'appréhension, de la peur. Tout ça à la fois. Et vous ? Est-ce que vous en ferez partie ?

250

M

79

S

Administration

Toutes les informations administratives des Mayakoïtes et de leur ville sont compilées ici, dans d'énormes dossiers entassés dans une remise poussiéreuse. Si vous avez quelques messages à faire passer, l'enlèvement de votre chien, votre départ en vacances, votre dernier site web favori, ou même, venir vous replonger dans de vieux souvenirs oubliés, vous frappez à la bonne porte.

141

M

36

S

Personnages

Avez-vous déjà rêvé de laisser une trace, quelque part ? D'être quelqu'un d'autre. Juste le temps d'une journée. De vous teindre les cheveux en violet. D'emmerder votre boss. De tout claquer. De tout recommencer. Lorsque vous avez franchi les portes de la ville, il y a cette part en vous qui s'est éveillée, ce vous, unique et délicat, roublard et coléreux, espiègle et maladroit. Oh oui bienvenue, prenez place. On n'attendait que vous.

123

M

64

S

Communication

La douce odeur de papier d'une lettre à peine ouverte, la sonnerie fugace de la réception d'un mail, le bip d'une conversation instantanée sur votre ordinateur, ou encore un énième prospectus publicitaire de meubles suédois ou la ravissante facture de la réparation du joint de culasse de votre voiture. Toute une vie dans vos boîtes aux lettres.
 

Quartier Nord

 

8

M

1

S

Mairie

Derrière ses lourdes colonnes d'albâtre, la prestance du monument a ce petit quelque chose d'intimidant. Lorsque vous faites quelques pas à l'intérieur, tout ce que vous pouvez entendre sont les claquements de vos talons sur le sol de marbre. Quelques tableaux raffinés sont accrochés au mur, redonnant un peu de prise à ces volumes impressionnants. Le plafond est haut, aussi haut que vos rêves. Pourquoi êtes-vous venu au juste ?

25

M

8

S

Place principale

Il y a des cris d'enfants qui jouent à moitié nus dans l'eau de la fontaine. Des chants d'oiseaux qui s'envolent des nids des arbres environnants. Cette place a cette façon d'attraper les rayons du soleil, d'illuminer toute la vie alentour. Tout autour se dressent de majestueuses arcades de calcaire, truffées de petites boutiques singulières. Qui sait quelles raretés vous pourriez y dénicher.

5

M

1

S

Opéra

Lorsque la soprano a déployé sa dernière note, l'orchestre s'est emballé autour de vous. Sous l'immense voûte victorienne peinte à la main, elle s'est effondrée, lâchant en allemand son dernier râle d'agonie. Tout autour, les boiseries serties de feuille d'or se sont illuminées, comme des millions d'étoiles chancelantes, le chandelier de cristal a cliqueté sous le tonnerre d'applaudissements de la foule. Avant que tout ne redevienne noir, à nouveau.

98

M

7

S

Quartier résidentiel

Derrière quelques haies taillées à la perfection s'animent les foyers des revenus modestes du quartier Nord. Gentiment alignées le long de la route, ces maisonnées accueillantes sont illuminées tranquillement par les réverbères le long des pavés. Leurs jardins privés regorgent d'arbres et de verdure, mais ne nous attardons pas trop pour ne pas bousculer cet environnement serein.

7

M

1

S

Forêt

Lovée au cœur du quartier nord, cette splendide forêt de pins a l'air comme hors du temps et de l'espace. Quelques pas suffisent pour entendre couiner les écureuils, s'enfuir les lapins, ou cogner un martin-piqueur. Cette nature vierge offre le temps de quelques heures un dépaysement total à tout aventurier. Juste avant que le soleil ne se couche. Entre la lumière diffuse des branchages.
 

Quartier Est

 

4

M

2

S

Boîte de nuit

Les lumières qui découpent l'obscurité du lieu. Tous ces sons étouffés, ces rires, ces corps entrelacés qui dansent, s'enivrent, dans la plus grande impunité. Ça monte en vous, le frisson de la piste de danse, les basses qui soulèvent votre cage thoracique. Le rythme qui s'accroche à votre peau. Oui, oui, vous y étiez.

11

M

2

S

Ruelles sombres

A moitié avalées par l'obscurité, ces ruelles sont un vrai dédale labyrinthique. Ses allées étroites se resserrent à mesure que ses murs s'élèvent, laissant une impression étouffante à n'importe quelle heure du jour, voire suffocante. L'endroit n'est pas sûr. Quelques bruits inquiétants, ou peut-être n'est-ce que votre imagination. Le soleil y est rarement vu, peut-être que vous n'avez rien à y faire non plus. À moins que vous soyez là pour les mauvaises raisons.

13

M

1

S

Banque de la pègre

Une femme s'avançant en talons aiguilles, des hommes en coulisse fumant le cigare, Mayaku bénéficie également de sa propre mafia. Dans ces locaux sombres et secrets sont blanchis larcins et argent crapuleux. Personne n'en parle, personne ne se plaint, tout le monde a appris à vivre avec. Sa localisation est encore inconnue, bien qu'activement recherchée par les forces de l'ordre, elle continue à sévir en toute impunité.

17

M

6

S

Quartier détruit

Tout ce pan de la ville a été oublié et élimé par le temps. Désaffecté depuis de longues années, il aurait auparavant servi à quelques essais militaires, fusillades ou explosifs, ce qui expliquerait ses immeubles éventrés, ses maisons à moitié brûlées, son sol recouvert de poussière rance. On peut y trouver parfois un peu de lumière produite par de vieux barils à essence, quelques âmes dissimulées dans l'obscurité et le froid, honteuses.

0

M

0

S

Terrain désert

Perdu entre la voie ferrée abandonnée et les entrepôts, à l'abri de toute cette décadence et de cette pauvreté se trouve un large terrain désert, couvert d'herbe et de fougères, de fleurs et de mauvaises herbes. Une étendue dictée par la nature seule, qui s'entre-dévore et se sublime, à perte de vue. Elle s'étend par-delà les vallées, se perd jusqu'à la lisière de bois, s'abandonne, sauvage.
Pas de nouveaux messages
 

Quartier Ouest

 

0

M

0

S

Tour médiatique

Une tour immense de verre et d'acier s’élevant sur des centaines de mètres au-dessus de la ville, elle baignée toute la journée de multiples rayons de lumière se reflétant sur l'entièrement du quartier Ouest. La tour médiatique de Mayaku est le plus haut monument de la ville, pouvant être vu de pratiquement partout, elle symbolise à elle seule la puissance et l'avancée technique de la ville. Véritable hub de l'information moderne, ses locaux grouillent de monde à tout heure du jour comme de la nuit.
Pas de nouveaux messages

0

M

0

S

Ciné-Théâtre

Comble du raffinement, la nuit, on peut y passer d'agréables soirées mondaines à siroter un Cosmopolitan ou le dernier vin à la mode, ses parquets de bois satiné pouvant faire office de piste de danse aérienne. Talons aiguilles et mousselines vaporeuses sont troqués en journée pour de multiples spectacles audio-visuels avant-gardistes, projetés sur un large écran de tissu, ou joués juste sous vos yeux.
Pas de nouveaux messages

1

M

1

S

Quartier résidentiel

Pur produit de son héritage cosmopolite, cette zone résidentielle est remarquable pour son architecture hétérogène et disparate. Ce très beau mélange de saveurs offre à la vue des passants un assortiment d'architectures singulières voire même surprenantes. Se côtoient dans une harmonie fragile des immeubles traditionnels nippons jusqu'aux designs français d'art-déco des plus contemporains. Le quartier s'étant construit autour des habitants le faisant vivre, il en a gardé tout l'héritage.

0

M

0

S

Zoo

Derrière ces longues barres verticales sont disséminées des zèbres, lémuriens, panthères et autres chimpanzés. Ne soyez pas dupés par cette douce quiétude, ici règne la loi du plus fort. Ces espèces protégées qui s'arrachent leurs parcelles de pelouses, leurs kilos de viande pour vos beaux yeux. Venez vous émerveiller devant les spectacles d'otaries et les rugissements des lions, mais n'oubliez pas, vous n'êtes pas le maître ici.
Pas de nouveaux messages
 

Quartier Sud

 

15

M

1

S

Sanctuaire

Ici, il n'y a que le clapotis de l'eau pour venir troubler votre errance. Dans quelques cryptes dissimulées par les feuillages, on y trouve des moines méditant de longues heures durant. L'énergie émanant de ce lieu est étrangement apaisante, on y vient pour se ressourcer, s'ouvrir à sa propre spiritualité, questionner les Dieux, s'expier, hurler sa colère, enterrer sa douleur. Qu'importe. On y vient toujours pour quelque chose.

13

M

4

S

Hôpital

Ce sont des kilomètres de câbles de perfusions, aiguilles et dallages blancs. Des centaines de roues de lits, de draps blancs et de blouses. Cette odeur rance de médicaments, ces êtres qui souffrent et qui s'affairent dans cette effervescence, soigner, guérir, apaiser. D'autre qui meurent. D'autres qui rient. C'est la danse de la vie.

19

M

2

S

Croisette

Sur ces longues allées, l'air vif de la mer vient vivifier vos sens. Le vent frais qui fait chavirer vos vêtements contre votre peau, le remous des vagues claquant régulièrement contre votre tympan. Vous êtes là pour une glace, un après-midi entre amis, ou juste pour étudier. Le cadre idyllique offrira à vos sens toute la passion nécessaire.

7

M

1

S

Université

Le campus de Mayaku a fait sortir d'entre ses murs de savoir d'élogieuses têtes pensantes, tantôt devenues maires, tantôt journalistes, biologistes ou encore avocats, ils font la fierté élitiste de la ville. Sa faculté de droit ainsi que de sciences humaines sont très prisées par les populations environnantes, développant le dynamisme économique et migratoire de la ville.

9

M

1

S

Quartier résidentiel

Aux alentours de l'océan se sont érigées des habitations colorées et luxuriantes, regroupées aux abords de la croisette, un dédale de rues tamisées et de petits escaliers de pierres relient les différentes maisons les unes aux autres. Les habitant n'hésitent pas à faire sécher leurs draps sur des lignes rejoignant les immeubles, filtrant magnifiquement la lumière, transformant lorsque vient l'été, le quartier en un autre monde, pour la plus grande joie des enfants.

15

M

3

S

Plage

C'est la chaleur du sable sous vos pieds. Le remous des vagues dans vos tympans et l'odeur des algues marines. À perte de vue, une étendue de sables blancs, quelques criques disséminées derrière des bancs de poissons argentés. Une faune riche, quelques coquillages échoués. C'est une plage modeste mais attachante. Certains y viennent pour pêcher, découvrir ses fonds marins, d'autres pour se détendre entourés des sifflements des vents marins.
 

Postambule

 

116

M

12

S

Discussions

Je sais, toi aussi tu meurs d'envie de nous faire partager le dernier film qui t'a ému aux larmes, ton dernier coup de gueule médiatique, tes petites créations ou ta marque de sucettes préférées. Tu peux être certain que nous aussi, on s'impatiente de te lire. Fais nous partager tes histoires, qu'on partage aussi les nôtres.

75

M

11

S

Animations

C'est un peu la fête foraine de Mayaku, mais sans manège. Ici, on s'amuse de tout, on s'amuse de rien. Tant qu'on s'amuse, dans le fond. Dans l'entente et la bonne humeur, le tout couronné de bienveillance bien-sûr, on vous fait confiance. Dis, tu viens jouer avec nous ?


bienvenue !
mayakoïtes
rencontres
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités
en ligne
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités
Utilisateurs enregistrés : Aucun
Membres connectés au cours des 24 dernières heures : Hanka Jagiełło, Junko Miura, Mendax Ōkami, Morgan Marshall, Zhen Endô
 
Membres fêtant leur anniversaire aujourd'hui : Myra Atkins (26)
codes, design & univers © morden & enver

Coups de coeur ♥